Coups de gueule

La mode du « Sans Gluten »

A en croire certains, le gluten dans l’alimentation est à bannir car il apporte plein de « mauvaises » choses, et qu’il nous donne de plein de « mauvaises » maladies.

Toutefois, les VRAIS intolérants au gluten sont ceux qui ont la maladie coeliaque (à prononcer “céliak” pour ceux qui connaissent pas).

Petit rappel : C’est une maladie auto-immune qui détruit les villosités de l’intestin et entraîne une malabsorption des nutriments.

 

Les signes : diarrhées, amaigrissement important, anémie (carence en fer), trouble de coagulation sanguine, douleurs abdominales, ballonnements…

Pas très réjouissant n’est-ce pas !

« Mais au fait, le gluten, c’est quoi exactement ? »

Et bien c’est une protéine présente naturellement dans certaines céréales : Seigle, Avoine, Blé, Orge. Pour la petite astuce : “SABO

Elles regorgent de fibres, vitamines et minéraux ! Alors, pourquoi s’en débarrasser ?

Si vous discutez avec une personne atteinte de la maladie coeliaque, elle vous dira que c’est loin d’être drôle de manger sans gluten, et qu’elle donnerait tout pour une part de pizza !

 

“Oui mais tous les régimes disent que le “sans gluten” c’est bon pour la perte de poids et la forme générale”

Oui, MAIS, qui a-t-il derrière tout ça ?? Le marketing bien sûr ! C’est lui qui s’en met plein les poches quand vous achetez des produits sans gluten ! De plus, sans gluten ne veut pas dire sans sucres et sans graisses n’est-ce pas ? Cherchez l’erreur…

Si effectivement vous vous sentez moins ballonné en ayant ce nouveau régime alimentaire c’est peut être parce que vous avez arrêté la nourriture industrielle ?

Là d’accord, vous êtes en pleine santé !

Ceux que je préfère c’est les gens qui disent : “ah non, je peux pas manger tes pâtes carbonara, je suis allergique au gluten” et qui ensuite aspergent leur viande avec du ketchup ou boivent une bière. Oui oui, il y a du gluten là dedans ! T’es pas tombé malade ?!

 

Aller, je taquine, mais par contre vous pouvez tout à fait varier votre blé avec toutes ces autres céréales : quinoa, maïs, riz, sarrasin ou encore légumineuses, soja, patate douce…

Encore une fois, il faut MANGER DE TOUT sans diaboliser une catégorie d’aliment 😉

En conclusion, je dirais qu’avant de s’infliger ce régime horriblement strict, il faut établir avec certitude un diagnostic précis.