Bons plans

Vos courses responsables avec Marion

Savoir faire ses courses est à la portée de tout le monde, si l’on s’y prend avec rigueur.

Dénicher les bons produits, apprendre à lire les étiquettes nutritionnelles…

Savez-vous que Ma Nutritionniste vous accompagne au quotidien ?

La qualité alimentaire est primordiale pour une bonne santé.
Aujourd’hui, l’industrie marketing nous pousse à consommer avec des publicités alléchantes et de jolies couleurs sur les emballages. Mais faisons-nous les bons choix ?

Faîtes vos courses avec moi !
Je vous apprends également à déchiffrer les étiquettes nutritionnelles, comparer deux produits identiques, et maintenir la chaîne du froid. De retour chez vous, nous verrons ensemble le rangement méthodique de chaque produit.

 

Plus d’informations sur http://www.manutritionniste.fr/service-courses

 

Coups de gueule

Du sucre caché dans vos produits fétiches

Du sucre, du sucre, encore du sucre !

Alors que la consommation du sucre de table diminue, les industriels eux se frottent les mains en rajoutant du sucre dans les produits préparés.

Il se cache là où vous ne vous y attendez pas, mais pourquoi ?

Et bien tout simplement pour combler un mauvais goût, ou vous rendre accro aux produits. Je vous donne une liste :

  • Le chocolat en poudre, à 75% de sucre il bat les records !
  • Le pain de mie lui contient du sucre, du lait, des matières grasses. Mieux vaut un bon pain.
  • La mayonnaise allégée… en graisses oui mais blindée en sucre. Faites là vous-même 😉
  • Les sauces à base de tomates, on peut citer le ketchup.
  • Les céréales minceurs, ha-ha-ha !
  • Les chips, vous les trouvez grasses ? Elles ont autant de sucres.
  • Les yaourts allégés, ils ne sont pas si light que ça.
  • Le surimi, les pizzas industrielles, les raviolis, les conserves… Tout est confectionné avec du sucre méfiez-vous.

 

Il est important de lire les étiquettes nutritionnelles pour ne pas vous laissez avoir par le marketing du « light ».

 

Aliments

Les boissons végétales

Vous l’avez surement remarqué ces dernières années, de nouveaux produits font la une des gondoles de supermarchés : Les boissons végétales.

A ne pas confondre avec “lait” car je vous rappelle la vraie définition du terme “lait” :

« Liquide élaboré par les glandes mammaires d’un mammifère femelle après la naissance du jeune ».

Autrement dit, appeler une boisson végétale “lait végétal” reviendrait à s’imaginer un fermier en train de traire un champ d’amandiers, ou une noix de coco. (Vous voyez où je veux en venir?)

C’est vrai qu’il en existe pas mal, vous avez le choix entre la boisson de riz, d’amande, de noix de coco, de soja, de noisette, de châtaigne, d’avoine…
Ils sont trop forts car les industriels rajoutent aussi des goûts ! Chocolat, vanille… pourquoi, c’est pas si bon que ça ?

Mais si ce n’est pas du lait, que contiennent-elles ?

Ca = Calcium
K = Potassium
Mg = Magnésium

Et bien pas grand chose d’intéressant finalement ! Et surtout pas de calcium, excepté le soja. Ah si, ils rajoutent plus de sucre si vous prenez goût chocolat 😉

Je ne dis pas de ne pas en boire de temps en temps, mais ne prenez pas ces boissons en remplacement du lait. En plus ça donne un coup (coût hahaha) au porte-monnaie.

A moins que vous soyez intolérant au lactose, ce qui est encore une autre histoire.

 

Qui a déjà goûté à la boisson végétale ? Laquelle ?

 

Les essentiels

Comment choisir son jus de fruits ?

Les rayons consacrés aux jus de fruits s’allongent d’année en année. Il y en a pour tous les goûts et de toutes les marques ! De plus avec les chaleurs qui arrivent, nous avons souvent envie de nous rafraîchir avec une de ces boissons. Seulement, comment faire pour s’y retrouver ? Vous n’arrivez plus à comprendre les allégations ? Pas de panique, je vous fais un topo 🙂

  • Le jus de fruits “100% pur jus”

C’est sans conteste celui qui se rapproche le plus d’un jus de fruits frais que vous aurez pressé de vos mains ! Il n’a quasiment aucune transformation, et ne contient ni additifs, ni sucres ajoutés, ni conservateurs ! Il est parfois légèrement plus cher que d’autres jus de fruits de moins bonne qualité et ne se conserve que quelques jours (car encore une fois il ne présente que des fruits pressés).

  • Le jus de fruits “à base de concentrés” (dit “ABC”)

Après récolte et pressage des fruits, on fait évaporer l’eau pour congeler le concentré restant. Cela permet de réduire les stockages et les coûts de transport. Une fois arrivés à destination, les jus sont ré-additionnés d’eau à quantité équivalente de celle évaporée, bien souvent avec une dose de sucre pour corriger la saveur.

ATTENTION, les fabricants mentionnent sur leurs bouteilles “100% jus de fruits” ou “100% teneur en fruits” pour semer la confusion avec le “100% pur jus”. Ne vous faites pas avoir !

  • Le nectar de fruits

Celui ci ne ressemble plus tellement à un jus de fruits. C’est seulement une purée de fruits à laquelle on rajoute de l’eau et beaucoup de sucres (20%) ! Le produit fini contient moins de 50% de fruits, il est donc impossible de le nommer jus de fruits.

“Et dans les recommandations “Manger 5 fruits et légumes par jour” du PNNS, mon verre de jus de fruits est-il bien placé ?”

Oui, seulement pour 1 verre. Car avec les transformations subies, les fruits perdent de leurs vertues, et notamment des enzymes (=protéines) qui se dégradent à une température >40°C.

En bref, rien ne remplacera un bon fruits frais !

Bons plans

Anticiper les courses

Le moment des courses est un calvaire pour certains. Et pourtant, préparée à l’avance, cette tâche ménagère sera plus sereine.

REGLE n°1 : Faire une liste.

Vous trouvez ça ringard ? Et bien ça vous fera surtout faire des économies. N’achetez rien d’autre que ce que vous avez écrit sur cette liste. Allez à l’essentiel pour ne pas flâner dans les rayons qui vous sont inutiles. Et surtout, répertoriez vos produits dans des catégories pour ne pas faire des allers-retours. Exemple : yaourts, beurre, jambon → catégorie du « FRAIS« .

 

REGLE n°2 : Aller au supermarché après avoir mangé.

Oui, car avec le ventre vide notre cerveau aura tendance à nous faire aller dans les rayons interdits ! Vos courses seront faites de ce que vous avez envie de manger sur l’instant, et ne seront donc pas objectives.

 

REGLE n°3 : Etre bien accompagné(e).

Vos enfants vous en font voir de toutes les couleurs ? Essayer de les faire quand ils sont à l’école ou chez la nounou. Vous serez moins stressé(e) et serez plus apte à choisir quels aliments sont meilleurs pour eux. Bien-sûr, si vos enfants sont d’excellents partenaires de courses, amenez-les avec vous ! Avec un peu d’imagination, ce moment peut s’avérer très ludique.

 

REGLE n°4 : Adapter la taille de son caddie.

Le petit conseil supplémentaire c’est d’analyser rapidement la capacité que prendraient vos courses pour choisir, à l’entrée du magasin, entre le gros caddie ou le petit panier. Si petites courses, petit panier 😉

 

Vous avez d’autres astuces pour anticiper les courses ?? A vos commentaires ! C’est toujours intéressant de voir les pratiques de chacun.